Pourquoi
l'autoroute

est-elle payante ?

Mais les autoroutes
sont amorties
,
pourquoi paye-t-on
encore ?

Qu'est-ce qu'on
paye au péage ?

Les tarifs
devraient être
les mêmes partout.

Pourquoi les tarifs
augmentent-ils ?

A quoi servent
les investissements ?

Les sociétés d'autoroutes
font trop de bénéfices

Les tarifs
augmentent

davantage depuis
la privatisation.

Votre métier
c'est facile
:
vous n'avez qu'à
percevoir le péage.

Depuis
la privatisation
,
le péage ne
finance plus les
investissements
publics.

Les sections
d'autoroutes les plus
rentables
sont,
comme par hasard, celles qui
subissent les plus fortes hausses.

Les tarifs de péage
sont vraiment opaques.

LE PÉAGE Des questions… des réponses

Pourquoi l'autoroute est-elle payante ?

Pour développer ses autoroutes, la France a fait le choix de faire payer les utilisateurs plutôt que les contribuables. C’est le principe «utilisateur = payeur» ; le péage permet donc notamment que les poids lourds ou les touristes étrangers payent aussi l’autoroute en France.

Mais les autoroutes sont amorties,
pourquoi paye-t-on encore ?

Elles ne sont pas amorties !
Pour développer le réseau autoroutier l’Etat a demandé aux sociétés concessionnaires de construire, financer et exploiter les nouveaux tronçons. En contrepartie pour financer ces coûts supplémentaires l’Etat a allongé la durée des concessions. Les nouveaux emprunts contractés par les sociétés concessionnaires sont ainsi remboursés au fur et à mesure, par l’argent du péage. C’est ce qui explique que des autoroutes construites dans les années 60 ne seront amorties qu’à la fin des contrats de concession entre 2028 et 2033.

Qu'est-ce qu'on paye au péage ?

Les sociétés d’autoroutes consacrent d’importants moyens à la maintenance et l’entretien de leurs réseaux. Les chaussées sont régulièrement refaites pour le confort et la sécurité des clients. La rénovation des ouvrages, des aires de service et de repos et des équipements fait également partie du programme d’entretien.

Les tarifs devraient être les mêmes partout.

Le tarif au kilomètre des autoroutes varie notamment en fonction des coûts de construction et d’exploitation ; ils sont aussi très liés à la situation géographique des zones desservies par chaque autoroute : plaine, montagne ou zone péri-urbaine.

Pourquoi les tarifs augmentent-ils ?

Les hausses des tarifs sont fixées par l’état en fonction de l’inflation, des investissements et des taxes spécifiques aux autoroutes. Chaque année l’État contrôle la bonne application des hausses et valide l’ensemble des tarifs.

A quoi servent les investissements ?

Les sociétés concessionnaires empruntent pour construire et entretenir les autoroutes. En contrepartie, elles prélèvent un péage pour rembourser les emprunts et assurer l’entretien et l’exploitation des autoroutes. Sur les dix dernières années les sociétés d’autoroutes ont investi 20 milliards d’euros pour l'amélioration du réseau.

Les sociétés d'autoroutes
font trop de bénéfices

Les bénéfices des sociétés d’autoroutes sont l'indicateur d’une bonne gestion de chacune de leurs activités. Ces bénéfices sont utilisés pour rembourser les emprunts liés à la construction, innover, bâtir le futur et rémunérer leurs actionnaires de leurs investissements.

Les tarifs augmentent davantage depuis la privatisation.

C’est faux, le mode de fixation des tarifs n’a pas été modifié depuis la privatisation. C’est toujours l’inflation, le volume des investissements et des taxes qui rythment l’évolution des tarifs.

Votre métier c'est facile :
vous n'avez qu'à percevoir le péage.

Les sociétés d’autoroutes ont un vrai savoir-faire en matière de construction et d’exploitation. Plus de 15 650 salariés sont au service des clients de l’autoroute 24 heures sur 24 (deux salariés pour un kilomètre d’autoroute). Ils veillent à la sécurité des clients, assurent l’entretien du réseau et informent en temps réel sur l’état du trafic.

Depuis la privatisation,
le péage ne finance plus les investissements publics.

C’est faux. Les sociétés d’autoroutes continuent d’investir pour l’amélioration du réseau autoroutier qui reviendra en totalité à l’Etat à la fin des concessions.
De plus, les sociétés d’autoroutes reversent à l’Etat près de 40% des revenus du péage en impôts et taxes.

Les sections d'autoroutes les plus rentables sont, comme par hasard, celles qui subissent les plus fortes hausses.

C’est faux : les hausses sont réparties sur l’ensemble du réseau selon les règles fixées par le contrat de concession. Chaque année, l’Etat contrôle et valide l’ensemble de la grille des tarifs.

Les tarifs de péage sont vraiment opaques.

Les tarifs sont rendus publics plusieurs semaines à l’avance, ils sont accessibles sous différents formats (Internet, affichages, brochures …).
Ces informations permettent à chacun, avant de prendre l’autoroute, de calculer son péage. Ces tarifs sont valables un an.
pause sound
close